vendredi 8 mars 2013

#8mars - Journée éprouvante




D'abord la journée a mal commencé dès le petit déjeuner avec la radio qui braille hystériquement que c'est la journée de LA FAME, selon une terminologie inappropriée qui sert à ridiculiser l'évènement, puisque c'est leur programme politique de falsifier les notions féministes militantes* !

Puis vous arrivez au boulot, et Jean-Claude Muchon, directeur de la Production, vous a piqué VOTRE place de parking et a garé sa caisse immonde dessus ! Non mais il va voir de quel bois vous vous chauffez !


Note mentale : commencer par lui rappeler de muscler un peu plus ses réunions, parce que la semaine dernière vous avez failli perdre conscience au milieu d'une, tellement c'était chiantissime. Penser à lui dire que vous avez autre chose à faire que de regarder ses présentations Powerpoint pendant des plombes.
Et puis le premier qui vous demande de lui faire un café même si vous êtes juste A COTE DE LA MACHINE, va tâter de votre saine colère


Pire même

Voire encore**


Pareil pour la photocopieuse (Maryse, je pourrais avoir trois
photocopies ?) : leur signaler que le manuel d'utilisation (MU pour les intimes) est dans le deuxième tiroir de droite et que le guide en français commence à la page 54, précédé par le Japonais, le Coréen, l'Urdu, l'Allemand et l'Espagnol. Soulignant ainsi qu'ils sont lamentablement monoglotes, alors que vous parlez anglais et espagnol comme une déesse. Bien que vous subodoriez être payée moins cher qu'eux ! Creuser impérativement ce sujet avant la fin de la journée aussi, il faut en avoir le cœur net : aller voir le comptable.

Vous commencez par mettre de l'ordre sur votre bureau et vous remplacez la sempiternelle photo de famille par celle d'Octave, votre chien qui fait des facéties le dimanche à table

en rappel subliminal de celle que votre patron a mise sur son bureau, posant en pied avec son cheval pur sang qui lui coûte une fortune en roundballers et en avoine.

A midi, au restaurant d'entreprise, vous allez soudoyer la caissière pour qu'elle vous donne l'adresse mail du CheF de cuisine : vous n'en pouvez plus qu'il vous demande de choisir entre les paupiettes de veau et le poisson pané tous les midis, alors qu'il SAIT que vous êtes végétarienne. Votre mail de vengeance est fin prêt















Ça peut lui sauver la vie en lui rappelant oportunément qu'une fois sorti de sa cuisine, la marche à pied est un antidote, à défaut d'arrêter les paupiettes.


Oui, qui tient le monde en état de marche d'abord ? Sûrement pas le nihilisme masculin qui maltraite la Terre, est en guerre contre lui-même et les autres espèces, confond son intérêt de caste avec l'intérêt général, s'attribue des rémunérations indécentes pour prix de son incompétence noire, détourne et parasite socialement des ressources considérables en attribuant par exemple des sommes folles à des jeux stupides où on voit des milliardaires poussifs courir derrière des ballons, achetés à prix d'or pour vendre des T-shirts à des prolétaires, -en essayant d'ailleurs d'y attirer les femmes, peu intéressées, avec un prix d'appel et des pubs sexistes à goût de chiottes comme celle commise par le Stade Rennais pour fêter le 8 mars !



Demain, déjà, les obligations de la fête passée, ils regarderont ailleurs : surtout ne pas voir l'apartheid professionnel des sexes, les injustices économiques, telles le travail "bénévole" des femmes dans la sphère familiale non compté dans les PIB, les écarts non justifiés et scandaleux de rémunération, les femmes maintenues sciemment dans la pauvreté partout. Le combat continue.


*Pour les nuls et les malintentionnés, La Journée Internationale des Droits des Femmes est due à l'intiative d'une féministe révolutionnaire, Clara Zetkin ; ce n'est pas la fête des mères, ni la Saint-Valentin, pas plus la fête des fleuristes ni celle des chocolatiers, n'en déplaise aux boutiquiers ! C'est une journée militante qui réaffirme le combat des femmes pour leurs droits.

**Photo de Femen tronçonnant un crucifix, trouvée sur le blog Angrywomenymous
Quelques-unes des images de ce billet proviennent du blog Becoming Texan.

14 commentaires:

  1. "Oui, qui tient le monde en état de marche d'abord ? Sûrement pas le nihilisme masculin "

    Sérieux ? Vous arrivez à sortir de tels clichés sans rougir ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait sérieux ! Ça fait d'ailleurs plusieurs fois que je l'écris, tellement le fait est têtu et incontournable. Les femmes, moitié de l'humanité, maintenues sciemment, volontairement, dans la pauvreté à un tel point et partout sur la planète, le fait me paraît être le symptôme d'un nihilisme qui ne plaide pas en faveur de notre espèce. Aucun autre animal ne se conduit de la sorte. Et je ne parle pas des violences qu'on nous inflige pour nous faire taire, nier l'énergie et le potentiel des femmes !

      Supprimer
    2. @ CYD : Non seulement les hommes ne maintiennent pas le monde en état de marche, mais ils le mènent à la destruction.
      @ Hypathia : Consacrer une journée aux revendications et combats des femmes pour leurs droits ne sert qu'à mieux occulter l'opression et la violence masculine le reste de l'année, tout en faisant semblant de s'intéresser à la condition féminine. Abolissons cette journée cynique et faisons entendre nos voix chaque jour !

      Supprimer
    3. Tu as raison, d'autant que le militantisme est en train de tourner à la fête style Saint Valentin avec fleurs et chocolats ! Mais sur le réseau Twitter il y a un # (hashtag) #féministetoutelannée. Nous faisons/ferons entendre nos voix chaque jour, c'est indispensable.

      Supprimer
  2. Merci pour ce post ! En lutte sorore avec toi :)
    Elsiabeth.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la solidarité qui fait du bien ;-))

      Supprimer
  3. "s'attribue des rémunérations indécentes pour prix de son incompétence noire" : trop vrai !!!!!! Et on ne le dit vraiment pas assez, ainsi que le "nihilisme masculin" qui nous tuera tou.te.s !

    Bravo pour ce coup de gueule !

    "ce n'est pas la fête des mères, ni la Saint-Valentin, pas plus la fête des fleuristes ni celle des chocolatiers" cela aussi il fallait le dire parce que c'est vraiment vers cela que ça tend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le soutien. En France, "la journée de LA FAME" bat son plein sur tous les médias, et ça gonfle à un point ! Comment les allemands présentent-ils la chose ? Avec la même désinvolture que les français en terme d'énoncé ?

      Supprimer
    2. Ben comme je le disais à Sylphe sur mon blog, le centre commercial du coin organise une soirée réservée aux femmes avec alcool à volonté et beaux mecs torse nu... (sans commentaire).
      De plus, j'ai eu droit à une rose ce matin sur le quai du métro, offerte par le SPD (ce sont les élections cette année et le SPD aimerait bien détrôner Merkel mais à mon avis c'est mal barré vu le crétin fini qui est à la tête du parti). Sur la carte pub livrée avec la rose, ils disaient qu'ils voulaient désormais 40% de femmes à la tête des comités...pourquoi pas 50% ? En tout cas, ils s'attribuent le droit de vote des femmes sous prétexte que c'était pendant la République de Weimar. Mais on est loin de ce temps-là et le SPD aujourd'hui n'a plus rien à voir avec les socialistes d'avant le IIIe Reich, faut pas se moquer du monde !
      Sinon, je pense qu'il y a eu des trucs sympas au niveau des mairies mais comme j'ai bossé je n'ai pas pu aller voir. Je sais qu'à cette occasion, des stands sont dressés dans les mairies d'arrondissement et on peut connaître toutes les associations qui s'occupent des femmes dans la ville. Il y a en énormément, en fait.
      Il y a beaucoup de féministes. Le truc un peu paradoxal c'est que la CDU est plus féministe que le SPD et soutient assez bien ces mouvements. Le fait que Merkel soit aux commandes y est pour quelque chose. Néanmoins on vit le même backlash qu'en France quand même. C'est une backlash mondial.

      Supprimer
    3. Oui, c'est un peu comme chez nous au fond : pour gagner le vote des femmes, on leur fait des risettes et puis après les élections, back to business ! A Rennes aussi ils font des trucs, ça dure même 3 semaines. Mais il y a des villes où c'est promotion de la beauté, de la poterie et de la dentelle ! Si, vraiment :
      http://www.politis.fr/Journee-des-femmes-sexistes-les,21252.html

      Supprimer
  4. Bonjour du Texas! Merci pour le lien vers mon blog ! Lorsque nous, les femmes se réunissent, notre monde sera un meilleur endroit - je suis sûr de lui !

    Hopefully this translation is accurate - my school french is terrible - Happy International Women's Day!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Tanya from Texas ! Thank you for your comment ! I found your great post with those wonderful pictures on Twitter ; it was really inspiring. Happy International Women's Day too ;))

      Supprimer
  5. Même les manifs pourtant authentiquement militantes tournent à la caricature. Pfff!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le patriarcat malgré son grand âge et son arthrose a une capacité de récupération incroyable ; il s'adapte, engrange toujours les bénéfices (fleuristes, bijoutiers, chocolatiers) de la société de la marchandise et du spectacle, fait feu de tous bois, et quand une nouveauté apparaît, un combat un peu plus frais, le temps de le phagociter à son tour, il le dénigre : c'est ce que je me suis pensé hier soir en regardant Taddéi et ses même vieilles barbes importées sur France2 traitant Inna Chevchenko de "Blanche-Neige". Ils cherchent la faille et comme pour l'instant, ils ont du mal à la trouver, ils tournent en dérision.

      Supprimer